COMMUNIQUE

Précisions...


Le Cercle Spirite Allan Kardec (CSAK) pratique la communication avec les esprits depuis 1974. Le spiritisme, science et philosophie de la réincarnation, résulte des expériences faites avec des médiums. Pour le CSAK, le spiritisme n'est pas une religion mais un humanisme au service du progrès, car comprendre la mort, c'est mieux comprendre le sens de la vie.

Pour autant, le CSAK n'a jamais revendiqué une quelconque légitimité d'héritage en ligne directe, étant donné qu'il s'est créé en toute liberté et indépendance, sans aucune filiation avec d'anciennes sociétés spirites ou d'organisations plus actuelles.

Le CSAK revendique simplement sa propre légitimité à partir de plus de 40 années d'expériences, riches en évènements et en messages spirites, riche aussi de son travail de diffusion ininterrompu durant toute cette période.

Le CSAK a toujours considéré avec tolérance et respect, les autres groupes spirites ou parapsychologiques, quelle que soit la diversité des opinions philosophiques des uns et des autres.

Le CSAK, contre toute discrimination, a toujours favorisé l'esprit de dialogue face à d'autres points de vue philosophiques, dans l'espoir d'ouvrir de vrais débats contradictoires, dans le respect de la diversité des opinions.

Le CSAK,  dont le siège social est à Nancy, est aussi représenté par d'autres groupes ou "antennes" dans les villes suivantes : Paris, Besançon, Belfort, Béziers/Montpellier, Toulouse, Lyon, et Rennes.
Partager sur Facebook

Les risques d'une expérimentation hasardeuse !


Pour répondre de façon globale à de nombreux courriers concernant la pratique et l'expérimentation en spiritisme, voici quelques éléments d'information et de réflexion :
Le développement d'une médiumnité est une affaire complexe qui entraîne de nombreux apprentis vers des écueils funestes.

Premier écueil :

En général toute personne qui s'aventure à communiquer avec l'au-delà est victime dans les premiers temps d'influences provenant de son propre subconscient ; ceci est pratiquement une règle générale. On voit aussi des médiums qui sont perpétuellement en contact avec leur imaginaire, et qui croient en toute bonne foi communiquer avec des esprits. La question est très complexe, elle nécessite donc la plus grande circonspection.

On ne peut pas prétendre à développer une sensibilité médiumnique sans bien connaître le sujet spirite. Tous les acquis obtenus par les pionniers du spiritisme méritent d'être étudiés, grâce à la lecture de leurs nombreux ouvrages.

Deuxième écueil :

L'au-delà qui nous environne n‘est que le reflet de notre humanité terrestre, en d'autres termes, les esprits des décédés ne sont pas tous dotés de bonnes intentions. Une personne qui a un potentiel médiumnique et s'exerce à l'expérience prend donc le risque de se trouver un jour ou l'autre en présence d'un esprit dangereux, qui peut devenir au fil du temps un esprit obsesseur. Il peut s'ensuivre de graves troubles d'ordre psychique, qui parfois s'apparentent à des signes de folie.

Nos conseils :

Nous estimons qu'il est dangereux de s'aventurer à vouloir communiquer avec l'au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l'on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l'on s'expose en toute connaissance de cause.

De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l'autre monde doit le faire dans le cadre d'un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu‘il s'agisse des manifestations subconscientes ou d'interventions indésirables de mauvais esprits. En d'autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite.

Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s'aggravent pas davantage.

Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d'expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l'ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l'au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. Le Cercle Spirite Allan Kardec vous propose aussi de découvrir l'actualité spirite, au travers de ses livres parus et de sa revue trimestrielle " le journal spirite ". Vous trouverez toutes les références de ces ouvrages du passé et du présent sur notre site général  www.spiritisme.com.

Le Cercle Spirite Allan Kardec reste à votre disposition pour tout autre renseignement.

Jacques Peccatte
Partager sur Facebook
   


Copyright © 2005-2017 Cercle Spirite Allan Kardec. Tous droits réservésDate de publication : mardi 12 décembre 2017
Ajouter ce site à vos favoris

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Webmaster : etienne.berthaut@laposte.net