LES PIONNIERS

Allan KARDEC (1804-1869)


Pédagogue, études de médecine, linguiste français. Codificateur et fondateur du spiritisme :
“Naître, mourir, renaître encore, progresser sans cesse telle est la loi !” “Tout effet à une cause, tout effet intelligent a une cause intelligente, la puissance de la cause intelligente est en raison de la grandeur de l'effet.”
Partager sur Facebook

Gabriel DELANNE (1857-1926)


Ingénieur français en électricité, conférencier et auteur d'ouvrages spirites.
“Est-il bien raisonnable de nier sans avoir étudié ou est-il sage de s'en rapporter à ceux qui ont réellement expérimenté avec la prudence nécessaire ?”
Partager sur Facebook

Léon DENIS (1846-1927)


Autodidacte français, conférencier et auteur d'ouvrages spirites.
“Pour tous ceux qui étudient les phénomènes spirites avec impartialité et savent en dégager les lois, ces phénomènes sont causés par des entités indépendantes, par les esprits des défunts.”
Partager sur Facebook

Henri REGNAULT (1886-1955)


Pilote aviateur durant la Première Guerre Mondiale, H. Regnault découvre la philosophie spirite sur son lit d'hôpital après avoir été blessé en 1916.
Fidèle ami de Léon Denis, journaliste, puis délégué de laboratoire médical, il participe à répandre l'idée spirite en toutes occasions autant par l'écrit que par la parole. Grand orateur et militant spirite de la première heure, il anime de nombreuses conférences partout en France.
Auteur d'une douzaine d'ouvrages, certains préfacés par Gabriel Delanne ou Paul Bodier (Seul le spiritisme peut rénover le monde, La réalité spirite, La médiumnité à incarnation, Le secret du bonheur parfait, Les vivants et les morts, Tu revivras, La mort n'est pas, Léon Denis et l'expérience spirite). Auteur d'une biographie de Gabriel Delanne.
"La principale conséquence de la connaissance et de la pratique du spiritisme est de donner à son adepte le bonheur terrestre le plus complet."
Partager sur Facebook

Camille FLAMMARION (1842-1925)


Astronome français, fondateur de la Société Astronomique de France, auteur d'ouvrages spirites.
“Je n'hésite pas à dire que celui qui déclare les phénomènes spirites contraires à la science, ne sait pas de quoi il parle. En effet, dans la nature, il n'y a rien de surnaturel, il y a de l'inconnu; mais l'inconnu d'hier devient la vérité de demain.”
 
Partager sur Facebook

Gustave GELEY (1868-1924)


Médecin français, expérimentateur des phénomènes ectoplasmiques et fondateur de l'Institut Métapsychique International de Paris.
“La connaissance des conditions évolutives (influence du milieu, lutte pour la vie, sélection naturelle) ne peut pas exclure l'idée de cause première, ni de cause finale.”
 
Partager sur Facebook

Pierre-Gaetan LEYMARIE (1818-1901)


Né à Tulle le 2 Mai 1817, P.G. Leymarie arrive très tôt à Paris pour se faire une situation. Suite au coup d'état de 1857, il est exilé et ne rentre en France qu'après l'amnistie.
La lecture est sa passion quel qu'en soit le sujet, politique, social, religieux ou littéraire. Il devient l'un des plus ardents disciples d'Allan Kardec.
Après la mort du fondateur du spiritisme, Leymarie est nommé administrateur de la société spirite et devient rédacteur en chef et directeur de la " Revue spirite ". En 1878 il organise la " Société scientifique d'études psychologiques ". Il diffuse les traductions des œuvres d'Allan Kardec à travers le monde.
Partager sur Facebook

Victorien SARDOU (1831-1908)


Auteur dramatique, Victorien Sardou fut aussi un fervent adepte du spiritisme et un médium par le dessin. Lors du congrès spirite et spiritualiste de Paris en 1900, il tenait le rôle de président d'honneur. Texte de V. Sardou du 9 Décembre 1904 :
" Quand on n'a pas la bonne fortune, étant médium comme je l'ai été jadis, de se convaincre par ses propres expériences ou d'observer, dans les conditions requises, les phénomènes produits par des médiums très puissants, le mieux que l'on puisse faire est de se garder des expériences de salon qui sont purs enfantillages, ou de celles que l'on tente vainement soi-même et qui ne sont bonnes qu'à décourager celui qui cherche la vérité. Il faut dès lors s'en tenir au témoignage des savants du monde entier, dont je n'ai pas à rappeler les noms, qui, après avoir étudié les faits, pour en démontrer la fausseté, ont eu la bonne foi de faire amende honorable et d'affirmer leurs convictions. Si le spiritisme n'était que duperie, il y a beau jour qu'il n'en serait plus question, tandis qu'il compte aujourd'hui ses adhérents par millions. "
Partager sur Facebook

Victor HUGO (1802-1885)


Si V. Hugo en tant que poète et écrivain est bien connu des écoliers et des universitaires (l'œuvre "Les Misérables" est dans toutes les têtes), si V. Hugo humaniste et progressiste est souvent cité par les historiens, en revanche qui connaît et qui évoque V. Hugo spirite ? Celui qui de son exil de Jersey s'intéressa au phénomène récent et très en vogue des tables tournantes et fut partie prenante à de nombreuses séances de spiritisme. Pourtant V. Hugo, à plusieurs reprises dans son parcours d'écrivain, évoque la question de la mort et de l'après-vie. Ces préoccupations sont présentes dès 1830 dans certaines œuvres comme les "feuilles d'automne" avec "la pente de la rêverie", en 1837 dans "les voix intérieures" et "quelle est la fin de tout ?". En 1839, une poésie intitulée "Saturne" dépeint "ce globe horrible et solitaire", astre de châtiment mais non de châtiment éternel puisque cet astre maudit ne retiendra les méchants que "pour le temps où Dieu voudra punir" ; il entrevoyait déjà que l'âme franchissant l'infini, passait l'éternité et que la véritable existence commençait au tombeau.
Partager sur Facebook

William CROOKES (1832-1919)


Professeur, savant physicien et chimiste britannique, membre de la Royal Society. Expérimentateur des phénomènes ectoplasmiques et de la force pensée.
“M'étant assuré de la réalité des phénomènes spirites, ce serait une lâcheté morale de leur refuser mon témoignage : je ne dis pas que cela est possible, je dis que cela est !”
Partager sur Facebook

Olivier LODGE (1851-1940)


Professeur, physicien britannique, recteur de l'Université de Birmingham, auteur d'ouvrages spirites.
“Je m'affirme spirite parce que, après plus de 20 années d'études, j'ai eu à accepter les phénomènes comme une réalité.”
Partager sur Facebook

Thomas EDISON (1847-1931)


Inventeur américain (plus de 500 brevets)
Spirite qui tenta de fabriquer une machine pour communiquer avec l'au-delà
"J'ai maintenant atteint le point où je me sens forcé, par un constat positif et à la suite de mes recherches, de soutenir fermement le point de vue que la vie existe après la mort. Je suis même incliné à soutenir le spiritisme et son principe que les communications sont possibles entre le monde d'ici-bas et celui où sont les morts.”
Partager sur Facebook

Arthur Conan DOYLE (1859-1930)


Médecin, écrivain britannique (créateur du personnage de Sherlock Holmes), auteur d'ouvrages spirites.
“Ou bien les observateurs sont des menteurs ou des fous, ou bien leurs observations sont véridiques. Quand j'affirme, sans le moindre doute, avoir vu à la fois ma mère et mon neveu en présence de témoins, alors que tous deux étaient morts, il est bien clair que j'appartiens à l'une ou à l'autre de ces catégories. Je laisse à ceux qui me connaissent et à l'ensemble de mon oeuvre de décider.”
Partager sur Facebook

Cesare LOMBROSO (1835-1909)


Professeur, criminologiste et psychiatre Italien,
“On traite le spiritisme de supercherie, ce qui dispense de réfléchir. Je suis confus d'avoir combattu la possibilité des phénomènes spirites.”
Partager sur Facebook





   


Copyright © 2005-2017 Cercle Spirite Allan Kardec. Tous droits réservésDate de publication : mardi 12 décembre 2017
Ajouter ce site à vos favoris

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Webmaster : etienne.berthaut@laposte.net